À Sutton cet été!

Un contrat
de Tonino Benacquista

 
du 24 juin au 24 juillet 2022
(billet en vente sur lepointdevente.com
 
Un western psychanalytique: c’est ainsi que l’auteur qualifie son œuvre. 

Un membre de la mafia doit absolument tuer un rival s’il veut monter dans les échelons de l’organisation. Mais voilà, il panique. Nausée, maux de ventre, sueurs froides. C’est la première fois qu’il éprouve de tels symptômes dans sa vie de truand. Il décide donc de consulter le plus réputé des psychanalystes pour mettre fin à ses malaises et réussir sa mission.
 
Toute la pièce se déroule dans le bureau du psychanalyste (Raymond Cloutier) avec le mafioso (Robert Toupin) qui n’acceptera que la guérison. Un thriller captivant.
 
Une vingtaine de représentations en soirée et en matinée sont prévues entre le 24 juin et le 24 juillet 2022, à LA🗲SAG.

Produit et interprété par Raymond Cloutier et Robert Toupin. 

 
Mise scène et scénographie : Raymond Cloutier

Oleanna
de David Manet

 
du 28 juillet au 21 août 2022
(billet en vente sur lepointdevente.com
 
On assiste, ici, à un combat sanglant et sans issue qui oppose une étudiante qui exige un traitement juste et une instruction sans ambiguïté, à un professeur libertaire et ambitieux qui pérore sur l’inutilité de l’éducation supérieure pour tous. En filigrane l’on se demande si celui-ci n’est pas excité par celle-là, et utilise son pouvoir à mauvais escient.

Devant ce duel, où le spectateur verra tous les enjeux, tous les discours, tous les gestes, chacun portera son jugement, sa conclusion, sa sentence. Les destins de cette étudiante exigeante et intraitable et de ce professeur ambigu et satisfait seront changés à tout jamais. Dans ce huis clos se dessine une réflexion, sur les abus de pouvoir et d’autorité, sur la pertinence de l’accès à l’éducation supérieure et sur la perception des harcèlements psychologiques et sexuels, et la pertinence de la « cancel culture », l’effacement des œuvres au nom de la rectitude.


Caroline : Catherine De Léan
Jean : Raymond Cloutier

Mise en scène, éclairage et scénographie: Raymond Cloutier

Musique originale: Émile Proulx-Cloutier